Eternel éphémère

Ma prochaine exposition/installation « Eternel éphémère » débute ce prochain samedi 21 février au Magasin de papier à la rue de la clé, 26 à MONS. Le vernissage a lieu samedi à 19h et l’exposition sera ouverte tous les jours de 12h à 18h sauf le lundi.

Pour l’occasion, j’ai sorti un petit livre « Chorégraphie végétale » qui rassemble une bonne partie de mon travail depuis 10 ans. Il sera disponible durant l’exposition.

Je passerai régulièrement afin de gérer les installations. J’espère vous rencontrer à un de ces moments.

Triennale internationale des Arts textiles Tournai

Après une édition consacrée au Japon (2005) et une autre dédiée à l’Italie (2008), la Triennale internationale des Arts textiles contemporains de Tournai s’ouvre sur le monde entier.

Et expose les œuvres rares d’une quarantaine d’artistes issus des cinq continents dans les lieux prestigieux de la ville: la cathédrale Notre-Dame (classée au Patrimoine mondial de l’humanité!), la Halle aux Draps, l’église du Séminaire épiscopal, le Musée des Beaux-Arts… et d’autres lieux chargés d’histoire qui entrent en dialogue avec la richesse de la création textile contemporaine, passé contre présent. Ce qui offre la cohérence à l’ensemble? Une réalisation d’une finesse incroyable, tant du côté architectural que dans les objets de tissu. De la belle ouvrage, comme on dit. – A.N. (source)

www.triennaletournai.be

De pied en cape

On a du mal à imaginer ce qu’il y a d’heures de quête extravagante, de voyages accomplis et de travail opiniâtre pour aboutir à cette œuvre monumentale, réalisée au crochet par les mains sans repos de l’artiste glaneuse-ravaudeuse, Caroline Léger.
Mettons bout à bout les heures de confection en continu (deux pauses de 12 heures sept jours sur sept) dans quelques-uns des 10.000 ateliers du district de Datang au sud de Shangaï, nécessaires à la fabrication, sur des machines informatisées (sud-coréennes), des centaines de paires de chaussettes, dont seules des orphelines composent cette robe-chaussettes, puis ajoutons-y les heures de manutention aux phases finition, vérification qualité (entièrement à la main) et conditionnement, avant que les lots par mille paires de chaussettes ne quittent l’ « atelier du monde » et ne soient débarqués en Occident et acheminés dans des centres de distribution avant de parvenir, enfin, dans les grands magasins où toutes ces chaussettes, socks, calcetines, sokken, Strümpfe, meias, calzini, hockn sont mises en rayon par des mains amnésiques, qui ne savent plus rien de l’art du tricot et des ouvrages manuels qui naguère occupaient pourtant les mains noueuses de leurs grand-mères, ferraillant des soirées durant à extraire du maniement expert d’un jeu de 4 aiguilles des chaussettes sur mesure, sans coutures, à l’épreuve de l’usure, certes moins élastiques et moins fantaisie que les chinoises d’aujourd’hui, mais comportant un pied gauche et un pied droit, un talon renforcé et un cou de pied digne de ce nom.

Lire la suite

l’Ô du rêve

La 2e édition de la rencontre d’art «L’Ô du Rêve», manifestation de sculptures flottantes ou installations sur les berges, se déroulera sur le canal Ath-Blaton à deux pas du centre ville (zone comprise entre le Pont Carré jusqu’à la passerelle située près de la Floridienne – env. 900m).

12 projets d’artistes amateurs et professionnels surprendront les visiteurs par leur imagination, leur poésie, leur ingéniosité et parfois leur humour.[album id=2 template=compact]

Lire la suite

Changement de climat

L’hiver se termine… Le printemps arrive et, avec lui, ma première exposition végétale de l’année.

Exposition « changement de climat », par « art et sciences » à la Faculté d’Agronomie de Gembloux pour laquelle j’ai été invitée à présenter la suite de mes recherches végétales.

Le vernissage aura lieu à 17h30 le mercredi 23 mars et l’exposition qui débute le 21 mars se terminera le 6 avril.

Le reportage réalisé par notélé (émission « Plein la vue » du vendredi 25/03) est en ligne. Si vous êtes pressés, allez directement à 11’30